~1970
2016
Ancienne rue Nicholas à Ottawa
Rue Nicholas à Ottawa.
Titre: Sans titre. Numéro de référence: AE-938
Notre vote
-5
Régression du tissu urbain. Augmentation du trafic automobile.
Vote des visiteurs
+1.4
29 votes
Votez ici
  • -5
  • -3
  • 0
  • +3
  • +5
mieux
maintenant
mieux
avant

Cette comparaison, et les nombreuses qui suivront, donne une idée de ce que la rue Nicholas était avant qu’elle ne devienne cette extension autoroutière. Comme la photo d’archive le démontre, l’ancienne rue Nicholas avec certainement plusieurs tars : plusieurs stationnements à ciel ouvert s’y trouvaient de chaque côté et la section sud ne communiquait pas vraiment avec Old Ottawa East. Cependant, la rue Nicholas était beaucoup plus modeste et plusieurs bâtiments interagissaient avec elle. Ceci contraste certainement avec le boulevard qu’elle est devenue alors que sa seule utilité est de faciliter l’accès au centre-ville pour les banlieusards qui s’y rendent via le Queensway. Fût un temps où Nicholas devait faire partie du lien interprovincial connectant les autoroutes québécoises et ontariennes. Heureusement, ce projet ne vit jamais le jour.

Maintenant qu’il semble y avoir des discussions sérieuses pour la construction d’un tunnel au centre-ville afin de réduire le nombre de véhicules traversant le cœur de la ville, nous pensons qu’une opportunité se présente afin de reconfigurer la rue Nicholas, probablement au nord de l’endroit où ces deux photos ont été prises, afin qu’il redevienne plus urbain en réduisant sa capacité automobile, en élargissant ses trottoirs et en se débarrassant de l’ambiance autoroutière de tout le secteur.

Ceci dit, nous avons peu d’espoir qu’un projet de ce genre fasse son chemin jusqu’aux bonzes à l’Hôtel de ville puisque ces derniers ne semblent montrer aucun intérêt à balancer l’attribution budgétaire entre les projets routiers et de transports actifs. Un projet du genre tombe malheureusement dans la catégorie « guerre contre l’auto » ce qui certainement menace le style de vie de la masse (et la réélection de Watson). Jim Watson pense être un champion du transport en commun, mais au cours des 8 dernières années, jamais dans l’histoire récente d’Ottawa, nous avons vu une augmentation si marquée de la capacité routière au cœur de la ville en mettant de l’avant des projets comme l’élargissement de Albert, Booth, Scott, le lien vers l’hôpital et le retrait de milliers d’autobus des rues Slater et Albert.

x fermer

Restez branché!

Recevez un courriel à chaque fois que nous publions une nouvelle comparaison.








envoyer

ps. dormez en paix, on garde votre courriel pour nous, et nous uniquement.