Parc de la Confédération

~1925
2012
Les apartements Woods sur un ancien tronçon de la rue Slater.
Les apartements Woods sur un ancien tronçon de la rue Slater.
sources
Urbsite
Titre: Sans titre. Numéro de référence: Aucun numéro de référence.
Notre vote
-5
Appartements de style "New-York" démolis pour faire place à un parc sans grande vocation.
Vote des visiteurs
-2.5
22 votes
Votez ici
  • -5
  • -3
  • 0
  • +3
  • +5
mieux
maintenant
mieux
avant
~1945
2012
Apartements Woods sur Slater
Parc de la conféderation
sources
BAN Québec
Titre: Sans titre. Numéro de référence: Aucun numéro de référence.
Notre vote
-5
Vote des visiteurs
-0.3
16 votes
Votez ici
  • -5
  • -3
  • 0
  • +3
  • +5
mieux
maintenant
mieux
avant
1940
2012
rue Elgin en 1940
Rue Elgin en 2012
Titre: Sans titre. Numéro de référence: Aucun numéro de référence.
Notre vote
-5
Vote des visiteurs
-3.3
25 votes
Votez ici
  • -5
  • -3
  • 0
  • +3
  • +5
mieux
maintenant
mieux
avant
Les bâtiments à gauche étaient les apartements Roxborough et les apartements Woods.  Ils ont tous été démolis pour ajouter le pont Mackenzie King et le parc de la confédération.  Invoquant la loi sur les mesures de guerre, le gouvernement donna 48 heures aux résidents des 6 tours d'habitation pour évacuer...
Lire la suite >>
~1920
2012
Les apartements Roxborough
Coin Elgin et Laurier
Titre: Sans titre. Numéro de référence: Aucun numéro de référence.
Notre vote
-5
Les appartements Roxborough étaient les plus luxeux d'Ottawa. Le vide lui vola leur place.
Vote des visiteurs
-3.4
40 votes
Votez ici
  • -5
  • -3
  • 0
  • +3
  • +5
mieux
maintenant
mieux
avant
Les apartements Roxborough furent démolis puisque M. Gréber avait décidé qu'un parc devait être construit au même endroit.  Une série d'autres bâtiments furent aussi détruits pour dégager l'endroit et ainsi réduire l’attrait du quartier. ...
x fermer

Restez branché!

Recevez un courriel à chaque fois que nous publions une nouvelle comparaison.








envoyer

ps. dormez en paix, on garde votre courriel pour nous, et nous uniquement.